T

H

È

M

E

Décors impressionnants, couleurs chatoyantes, costumes resplendissants, musique entraînante.

D’Ipanema au Sambodrome, des plumes, des paillettes, des chars défilent sous vos yeux.

Au rythme endiablé de la samba, les couleurs tourbillonnent et se mélangent.
Une célébration de la tolérance et de l’union, ouverte à tout le monde, sans distinction.


C’est le Carnaval de Rio !

À l’autre bout du pays, une atmosphère plus calme, plus majestueuse, plus naturelle. Une émeraude brute qui ne doit pas être taillée, mais protégée et admirée afin qu’elle perdure. Un bijou de nature abritant une incroyable biodiversité, et si précieux pour la planète. La Forêt Amazonienne est à l’opposé du Carnaval par bien des aspects. Elle n’apparaît pas seulement un instant chaque année, mais doit continuellement perdurer. Ce n’est pas un événement, mais un sérieux enjeu environnemental. Une calme géante face à une foule extravagante.

Et pourtant, le Carnaval de Rio et la Forêt Amazonienne partagent plusieurs similitudes. Une richesse culturelle importante. Une envergure démesurée. Une diversité incroyable. Deux joyaux si semblables et si différents. Deux faces d’un même bijou célébrant la vie dont la renommée dépasse les frontières, s’ouvrant ainsi au monde entier. Deux joyaux du Brésil. Duas joias do Brasil.


Mesdames, Messieurs, dans une ambiance joyeuse et festive, laissez-vous emporter à la croisée du plus grand Carnaval du monde et de la Forêt Amazonienne !